Jeûner en Savoie

Prendre le temps...

Jeûner ?

Jeûner est une capacité physiologique normale, notre corps n’a pas besoin d’être nourri en permanence, mais a toujours besoin d’éliminer .

Nous jeûnons tous entre le dernier repas du soir et le premier repas du lendemain, celui que nous appelons le Dé-Jeûner.

Cette faculté de notre corps à stocker puis réutiliser l’énergie a permis à nos ancêtres chasseurs-cueilleurs de traverser des périodes de disette et sera utilisé ensuite dans les rituels de purification de nombreuses cultures et religions.

Aujourd’hui, la recherche scientifique et les témoignages de milliers de jeûneurs ont posés les bases d’un jeûne bien-être pratiqué régulièrement comme une hygiène de vie.

Dans l’idéal, nous jeûnons entre chaque repas, ce qui laisse le temps pour digérer, assimiler puis éliminer. Repas trop riches et grignotages ralentissent ces fonctions sur le long terme.

Un jeûne volontaire de plusieurs jours va favoriser ce travail d’élimination.

Le système digestif au repos, l’apport énergétique du sucre n’étant plus assuré par l’alimentation, le corps va alors puiser dans ses réserves lipidiques. Ce processus entraine aussi l’élimination de toxines accumulées parfois sur des années, le recyclage, la régénération de certaines cellules et un meilleur fonctionnement des organes, stimulant ainsi nos ressources naturelles de santé.

Plateau de Savoie Grand Revard, vue sur le Mt Blanc - Photo Christine Haas

Les stages de Jeûne et Randonnée que j’accompagne sont basés sur la méthode développée par le Dr Buchinger il y a un siècle 

J’apprécie ce mode de jeûne pour diverses raisons :

C’est un jeûne progressif avec une semaine de descente alimentaire chez soi pour arriver à une alimentation 100 % végétale puis la semaine de jeûne  » ailleurs » puis une semaine de reprise chez soi.

Le corps et l’esprit sont préparés en douceur pour ce grand nettoyage.

Être « ailleurs » et entouré d’autres jeûneurs facilite la démarche.

L’accompagnement qualifié, humain et présent est très rassurant les 1ères fois.

Il offre l’opportunité de lâcher prise et de se laisser porter.

Les jus de fruit et légumes, bouillon de légumes et tisanes apportent des minéraux et réconfortent en amortissant la crainte du  » rien ».

Enfin la randonnée dans des sites naturels d’exception est une activité physique douce qui stimule le corps entier dans ses fonctions de détoxification.

Cette démarche bien menée favorise un jeûne doux, confortable et efficace..

 

Pourquoi jeûner ?

Pour prendre soin de soi !

Une semaine de jeûne et randonnée offre un cadre de repos du corps et de l’esprit
propice à rassembler toutes les énergies pour nettoyer en profondeur et restaurer l’organisme .

C’est aussi l’occasion d’un retour sur soi, de nouvelles rencontres.

Il en résulte un mieux être global et un regain d’énergie vitale

Jeûner s’inscrit dans une démarche globale vers une meilleure hygiène de vie :

ce temps de pause et d’apprentissage peut servir de tremplin vers de nouvelles habitudes , plus saines et plus joyeuses .

Retrouvez ce qui vous nourris vraiment !

Mes jeûnes :

En 2002, mon premier jeûne aurait bien pu être le dernier. J’avais choisi de partir seul en itinérance quelques jours dans le Beaufortin. Je connaissais bien la montagne, il suffisait donc de ne pas manger …! Cette expérience fût plutôt désagréable : j’avais jeûné 48h et il me manquait encore quelques connaissances !

J’ai par la suite jeûné accompagné en centre FFJR, en respectant la préparation ( et moi-même au passage ) puis seul à nouveau en itinérance en montagne. Aujourd’hui je pratique de manière plus raisonnée et mieux documentée, en centre FFJR et à la maison en jeûne intermittent.

J’aime jeûner  accompagné en centre FFJR pour découvrir d’autres lieux, d’autres personnes et m’offrir un temps vraiment dédié à mon jeûne. C’est un temps de repos et de vacances.

le jeûne intermittent

Sur plusieurs mois,  16/8 est une formule qui me convient bien . Une plage de jeûne de 16h incluant la nuit, et une plage de 8h incluant les repas. On oublie le diner ou le petit déjeuner. Le repos digestif est bien là et les effets sur l’organisme sont positifs (et documentés )

Le jeûne thérapeutique

doit être effectué dans un centre spécialisé avec un suivi médical comme il en existe depuis longtemps en Allemagne et en Espagne. En France l’académie médicale du jeûne s’oriente vers ce type d’accompagnement .

Malgré une popularité grandissante, jeûner plusieurs jours n’est pas une démarche anodine et nécessite une bonne préparation. L’intention de chacun permettra de choisir la méthode qui convient.

Attention, le jeûne que je propose est destiné aux personnes en bonne santé.

Il est proscrit dans le cadre de certaines pathologies ou prise de médicaments.

Voir les contre-indications au jeûne

Un avis médical est nécessaire si vous avez un doute sur votre capacité à jeûner.